Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit

Extrait étudié : Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit Ce colonel, c´était donc un monstre ! À présent, j´en étais assuré, pire qu´un chien, il n´imaginait pas son trépas ! Je conçus en même temps qu´il devait y en avoir beaucoup des comme lui dans notre armée, des braves, et puis tout autant sans doute dans l´armée d´en face. Qui savait combien ? Un, deux, plusieurs millions peut-être en tout ? Dès lors ma frousse devint panique. Avec des êtres semblables, cette imbécillité infernale pouvait continuer indéfiniment... Pourquoi s´arrêteraient-ils ? Jamais je n´avais senti plus implacable la sentence des hommes et des choses. Serais-je donc le seul lâche sur la terre ? Pensais-je. Et avec quel effroi !... Perdu parmi deux millions de fous héroïques et déchaînés et armés jusqu´aux cheveux ? Avec casques, sans casques, sans chevaux, sur motos, hurlants, en autos, sifflants, tirailleurs, comploteurs, volants, à genoux, creusant, se défilant, caracolant dans les sentiers, pétaradant, enfermés sur la terre, comme dans un cabanon, pour y tout détruire, Allemagne, France et Continents, tout ce qui respire, détruire, plus enragés que les chiens, adorant leur rage (ce que les chiens ne font pas) cent mille fois plus enragés que mille chiens et tellement plus vicieux! Nous étions jolis! Décidément, je le concevais, je m´étais
Extrait du commentaires : En 1932, le docteur Destouches, dit Louis-Ferdinand Céline, publiait un livre d'une violence forcenée, Voyage au bout de la nuit, qui connut un succès retentissant. En une langue argotique et souvent ordurière, le héros, Bardamu, dont les aventures, bouffonnes ou terribles, cruelles toujours, ressemblent à des scènes de cauchemar, y fustige la société moderne, avec ses guerres, ses entreprises coloniales, ses impostures innombrables. Certaines pages, soutenues par le seul génie de l'injure, révèlent un tempérament de pamphlétaire; d'autres, animées par une verve noire, peuplées de visions atroces, semblent appartenir à une épopée du désespoir. Dans Mort à crédit (1936), dans Bagatelles pour un massacre (1938), cette violence tourne au procédé; pendant la guerre enfin, elle se met au service du fascisme et de l'antisémitisme.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :