Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Jean COCTEAU, Petite lettre à la dérive

Extrait étudié : Jean COCTEAU, Petite lettre à la dérive " Mange ta soupe. Tiens-toi droit. Mange lentement. Ne mange pas si vite. Bois en mangeant. Coupe ta viande en petits morceaux. Tu ne fais que tordre et avaler. Ne joue pas avec ton couteau. Ce n'est pas comme ça qu'on tient sa fourchette. On ne chante pas à table. Vide ton assiette. Ne te balance pas sur ta chaise. Finis ton pain. Pousse ton pain. Mâche. Ne parle pas la bouche pleine. Ne mets pas tes coudes sur la table. Ramasse ta serviette. Ne fais pas de bruit en mangeant. Tu sortiras de table quand on aura fini. Essuie ta bouche avant de m'embrasser. Cette petite liste réveille une foule de souvenirs, ceux de l'enfance… C'est très longtemps après qu'on arrive à comprendre qu'un dîner peut être un véritable chef-d'oeuvre. "
Extrait du commentaires :

Cocteau, Jean

(1889-1963) Poète, romancier, dramaturge, auteur d'arguments de ballet, dessinateur et cinéaste français. Elevé par sa mère et son grand-père qui lui fait découvrir les oeuvres de Beethoven et de Berlioz, il compose ses premiers poèmes à 18 ans et obtient un grand succès dans les salons fréquentés notamment par Proust, et Rostand. Il compose ensuite un argument de ballet pour Diaghilev, le Dieu bleu. Lassé de cette vie facile, il se retire à la campagne et commence l'écriture du Potomak qu'il interrompt pour s'engager comme ambulancier civil pendant la Première Guerre mondiale. Ami de Roland Garros, de Picasso, de Cendrars et de Reverdy, il devient le porte parole du Groupe des Six. En 1919, Cocteau rencontre Radiguet qui le subjugue, il compose alors de nombreuses oeuvres dont les Mariés de la Tour Eiffel et le Grand Ecart. La mort de Raymond Radiguet le plonge dans une profonde dépression. A partir de 1930, Cocteau devient également réalisateur, il tourne son premier film, le Sang d'un poète et monte plusieurs pièces de théâtre dont les Parents terribles, la Machine à écrire et l'Aigle à deux têtes. A partir des années 40, son moyen d'expression privilégié devient le cinéma, il réalise notamment la Belle et la Bête (d'après Leprince de Beaumont) et Orphée (avec Jean Marais) mais continue à écrire de la poésie. Homme aux multiples talents, il est élu à l'Académie française en 1955.

Ouvrages

- le Secret professionnel (1922) ;

- Thomas l'Imposteur (roman, 1923) ;

- Antigone (pièce de théâtre, 1928) ;

- les Enfants terribles (1929)

- Plain-chant (poésie, 1923) ;

- Allégories (poème, 1941) ;

- Léone (poème, 1945) ;

- la Difficulté d'être (récit, 1947) ;

- le Journal d'un inconnu (récit, 1952) ;

- Clair-obscur (poème, 1954) ;

- Requiem (poème, 1962).

Autres films

- l'Aigle à deux têtes (1948) ;

- les Parents terribles (1948) ;

- Orphée (1950).

 

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Jean COCTEAU, Petite lettre à la dérive" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :