Devoir de Philosophie

Stat sua cuique dies

Publié le 30/03/2022

Extrait du document

« Stal s•a CUÎI/Ue dies Chacun a son Jour fi1.é C'est par ces mots que Jupiter au dixième chant de l'Enéide (v.

467) console Hercule de la mort imminente de Pallas pour lui demander son aide: la mort de chacun d'entre nous est fixée de façon inéluctable et les dieux eux-mêmes ne peuvent influencer les destins sur ce point (pour la primauté du destin sur les dieux, cf.

aussi n.

1554).

Ce vers qui selon Servius exprimait une conception typiquement stoïcienne, était déjà proverbial dans I'Antiquité, comme en témoigne Macrobe (Saturnalia, 5, 16, 7.

cf.

aussi 1, 16,.

43; 5, 10.

4), de même qu'au Moyen-Age (cf.

Sigebert de Gembloux, Gesta abbatum Gemblacensium, Pl 160, 654a) ; il constitue encore une gnome à part entière et sa plus belle parodie est celle du Ba/dus de Théophile Folengo (3.

402: Stat sua ...

moriendi volta); la formule Sua cuique hora sert parfois de nos jours d'exhortation à saisir une occasion favorable.

En italien, l'expression l 'ora di qualcuno peut désigner le moment où une personne meurt (pour les occurrences.

cf.

Battaglia..

11, 1094) ; cf.

en français C'était son heure.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles