Devoir de Philosophie

Memento mori / Rappelle-toi que tu es mortel

Publié le 30/03/2022

Extrait du document

« Memento ,nori Rappelle-toi que tu es mortel Cet adage médiéval est sans doute d'origine monastique (Walther 14632a; cf.

aussi 14631 : Memento cita mors venit,.

>), même si la traduction de la Vulgate d'un passage du Siracide (38., 20) conseillait déjà de ne pas s'attrister du décès de quelqu'un : Memento novissimorum, > (cette expression étant reprise par différents auteurs chrétiens : cf.

par exemple, saint Augustin, Speculum de Scriptura Sacra, Pl 34, 963 ; Fauste de Riez, Sermones, Pl 58, 876c ; Raban Maur, Enarrationes in Epistulas Beati Pauli, PL 111, 1475b; Hincmar de Laudun, Opuscula et epistulae, PL 124, 1019a; Pierre Damien, De frenanda ira, Pl 145, 657c; Werner de Saint-Blaise, Libri dejlorationum, PL 157, 762b).

On trouve un concept voisin dans un passage de Perse (5, 153): Vive memor /eti, >, qu'on rencontre aussi chez saint Jérôme (Ep., 127, 6) et qui figure dans le Polythecon (1, 914).

On peut également rapprocher cette sentence des avertissements que Dieu adresse à Adam et Eve lorsqu'il les chas4Se du Jardin d'Eden (cf.

n.

1569).

Notre fc,111,ole devint le mot d'ordre des Trappistes, et elle désigne actuellement soit un topos littéraire, soit un moment particulier du cérémonial de couronne11,~nt, où il est rappelé au futur couronné que la gloire terrestre est destinée à périr rapidement (notamment le rituel de couroMement des papes, cf.

aussi n.

1591, ou celui des tsars" qui devaient choisir le marbre qui ornerait leur tombe). Sur le plan littéraire, citons la belle reprise de Saul Bellow (Herzog,.

1, 5).. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles