LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

110 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 4 5 > >>

Préférez-vous les romans dont le héros est un personnage positif ? Vous répondrez à cette question dans un développement composé, en prenant appui sur les textes du corpus, ceux que vous avez étudiés en classe et vos lectures personnelles.

Note : 5.5/10

Le héros épique, courageux peut devenir prévisible, du fait de sa force exceptionnelle ; il ne ménage donc aucun effet de surprise. Par ailleurs, le héros incarnant des valeurs positives et héroïques peut s'avérer trop moralisateur, entravant le plaisir de la lecture.(cf. romans pédagogiques de Fénelon à Les aventures de Télémaque, destiné à l'éducation du duc de Bourgogne.   2)      L'intérêt du...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure le personnage de roman donne-t-il au lecteur un accès privilégié à la connaissance du coeur humain ? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté en vous appuyant sur les textes qui vous sont proposés, ceux que vous avez étudiés en classe et vos lectures personnelles.

Note : 10/10

  3)      Le personnage romanesque : un stéréotype littéraire   Le personnage romanesque est la création d'un romancier ; il peut devenir ainsi un stéréotype littéraire, propre à un auteur ou à un mouvement littéraire daté et codifié. Il est donc très particularisé ce qui entrave quelque peu sa fonction de médiateur de la connaissance du coeur humain.  Ex : Le héros romantique : Le personnage romantique...

2 pages - 1,80 ¤

Un personnage de roman peut-il se concevoir sans souffrance ni désillusion ? Vous répondrez à cette question dans un développement construit et illustré d'exemples tirés des textes du corpus, de ceux que vous avez étudiés en classe et de vos lectures personnelles.

Note : 6.3/10

Ce héros mythique se présente comme le modèle du personnage romanesque dans le « roman moderne ». C'est pourquoi ce dernier est souvent conçu comme un personnage tragique Ex : ·         Des héros mythiques au destin tragique et épique comme Achille dans L'Iliade, ou Ulysse dans l'Odyssée d'Homère ·         Le docteur Frankenstein, dans le roman éponyme de Marie Schelley est un héros tragique (car il subit...

2 pages - 1,80 ¤

Les gens ne s'intéressent pas aux héros heureux, il leur faut du tragique, du mythique, du monstrueux, du terrifiant. J. Lacarrière - L'Eté Grec. Vous étudierez cette opinion en vous référant aux oeuvres étudiées en classe, mais aussi à vos lectures et à vos connaissances personnelles.

Note : 7/10

  1)      Le héros tragique et mythique : un héros fascinant   Le héros malheureux du mythe ou de la tragédie est souvent un héros fascinant car un héros hors-norme, soit du fait de son apparence monstrueuse et inhumaine, soit du fait de sa vie soumise à une fatalité elle aussi monstrueuse et inhumaine contre laquelle il ne peut rien. Le héros tragique...

3 pages - 1,80 ¤

Le rôle principal du poète est-il de célébrer le monde ? Vous répondrez à cette question en un développement organisé s'appuyant sur les textes du corpus, les textes étudiés en classe et vos lectures personnelles.

Note : 9/10

Accusez-vous vous-même de ne pas être assez poète pour appeler à vous ses richesses. »   Ex : Jacques Réda, « La bicyclette » : Réda opère dans son poème une transfiguration d'un objet technique appartenant au domaine du sport ou à l'univers de l'enfance : il entraîne le lecteur dans l'expérience sensorielle qu'il a connue, lui offre ainsi une image renouvelée de la...

3 pages - 1,80 ¤

Eugène IONESCO affirme: Il faut aller au théâtre comme on va à un match de football, de boxe, de tennis. Le match nous donne en effet l'idée la plus exacte de ce qu'est le théâtre à l'état pur: antagonismes en présence, oppositions dynamiques, heurts sans raison de volontés contraires. Vous commenterez cette opinion, en vous appuyant sur les textes étudiés en classe, sans exclure vos lectures ni, éventuellement, votre expérience personnelle ?

Conflit amoureux Cela peut être le cas de deux amoureux séparés (Shakespeare) ou d'une scène de trahison, de duperie (Dom Juan).   2. Conflit physique Il peut s'agir de scènes de duel, de meurtre (Lorenzaccio de Musset). Ici, les techniques employées pour mettre en scène l'affrontement susciteront plus ou moins l'adhésion du spectateur selon qu'elle soit ou non spectaculaire.   3. Conflit de...

2 pages - 1,80 ¤

Faut il chercher le sens d'une oeuvre dramatique dans son dénouement ? Vous prendrez appuie sur les textes du corpus et vos études en classe.

Note : 5.4/10

Le choix du dénouement participe aussi d'un jeu avec les codes théâtraux et avec le lecteur   _ Le dénouement des comédies est codifié : il est préférable que la pièce se termine dans une tonalité d'allégresse générale (que tout le monde soit satisfait) et très souvent par un mariage : une très grande partie des comédies de Molière se...

2 pages - 1,80 ¤

Les oeuvres de fiction quelles qu'elles soient vous paraissent-elles le meilleur moyen de convaincre le lecteur ou le spectateur ? Vous répondrez en vous référant aux oeuvres étudiées en classe et à votre culture personnelle.

En outre, le genre de l'utopie est le moyen le plus fascinant qu'utilise la fiction littéraire pour convaincre et persuader le lecteur. L'utopie propose la mise en relation d'un espace temps réel et fictif tout à la fois. Ainsi les frontières entre l'imaginaire et la réalité deviennent moins palpables, voire inexistantes ce qui permet aussi à l'écrivain et...

2 pages - 1,80 ¤

Dans l'Antiquité, les Grecs considéraient le théâtre comme un divertissement, mais aussi comme un moyen d'éducation morale au service des citoyens. Pensez-vous que le théâtre français, classique ou romantique, remplisse cette double fonction ? Vous répondrez à la question en vous appuyant sur votre lecture d'On ne badine pas avec l'amour, Phèdre et sur vos lectures personnelles.

Autrement dit, dans la première définition historique du théâtre - ou plus précisément de la tragédie - divertissement et éducation sont effectivement conjoints, parce que la pièce de théâtre est l'occasion d'un spectacle. De fait, cette double fonction est devenue une caractéristique traditionnelle du genre théâtral. Molière a ainsi le projet de ridendo castigare mores, de corriger les...

3 pages - 1,80 ¤

Les oeuvres de fictions quelles qu'elles soient vous paraissent elles le meilleur moyen de convaincre le lecteur ou le spectateur ? Vous répondrez en vous referant aux oeuvres étudiés en classe et à votre culture personnelle.

Note : 5.1/10

L'une des utopies les plus célèbres est celle de l'abbaye de Thélème (Thélème signifie en grec « bon vouloir »), une abbaye utopique décrite par Rabelais à la fin de Gargantua. Cette fiction littéraire n'est ni plus ni moins que l'exposé d'un monde parfait, d'une vision humaniste où de beaux jeunes gens viennent étudier dans un cadre de vie idéal.     II/Dangers...

2 pages - 1,80 ¤

Cours de Français sur: Baroque et classicisme.

La vision baroque du monde s'exprime d'abord, dans la littérature, par le refus des règles et de la régularité : les écrivains rejettent, par exemple, la hiérarchie des genres (l'opposition entre les genres nobles et les genres vulgaires). Ainsi, de nombreuses pièces comme L'Illusion comique de Corneille ou La Tempête de Shakespeare mêlent allègrement les registres comique et...

2 pages - 1,80 ¤

Paul Valéry donne aux écrivains ce conseil: Entre deux mots il faut choisir le moindre. Vous rapprocherez cette boutade de la définition qu'André Gide propose du classicisme: C'est l'art de la litote. Vous vous demanderez quel aspect du classicisme et, d'une façon générale, quelles positions littéraires sont ainsi définis ?

Pour rester en deçà de ce qu'on a à dire, on finit par abuser de la virtuosité : la périphrase néo-classique accomplit des prodiges d'acrobatie pour éviter le mot propre, parce qu'il s'impose trop brutalement; mais elle tombe alors dans l'énigme et le bel esprit ce qui, en un sens, rejoint les défauts de la préciosité. 3. Périodiquement la...

2 pages - 1,80 ¤

Les écrivains français ont toujours eu le goût des écoles. Toujours ils ont aimé à se regrouper autour d'un terme abstrait: classicisme, romantisme, réalisme, naturalisme, symbolisme, existentialisme. A la vérité, les frontières de ces concepts sont confuses. Les grands écrivains ne sont jamais les prisonniers d'une doctrine, même lorsqu'ils en sont les parrains. Leur puissance de création fait éclater les cadres. Vous commenterez ces lignes d'André Maurois ?

Le goût des écoles. - (En distinguer quelques raisons dans la littérature française.) 1. Raison sociale. Les écrivains français sont volontiers mondains et sociables. Même lorsqu'on ne peut parler d'école, il y a des groupes, des « ronds », comme on disait au XVIIe siècle. A ces groupes correspond en général un esprit littéraire et, dans les cas privilégiés, cet...

4 pages - 1,80 ¤

Commentez cette opinion d'André Gide: Il me semble que les qualités que nous nous plaisons à appeler classiques sont surtout des qualités morales et volontiers je considère le classicisme comme un harmonieux faisceau de vertus dont la première est la modestie ?

Ceci nous apparaît d'autant plus étonnant qu'au centre de ces vertus de créateur, Gide met la modestie; or il faut l'avouer, les classiques sont, en général, loin d'être modestes : à l'arrogance de Racine, méprisant Corneille, insultant ses maîtres de Port-Royal, frémissant d'orgueil à la moindre critique, répondent l'assurance de Molière après ses succès et le dogmatisme d'un...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

La magie du « mot » dans la phrase littéraire. Essayez d'en rendre compte par des exemples empruntés à des textes étudiés en classe ?

(L'Aigle du Casque) A la base de ces suggestions se trouvent généralement : 1) une association d'idées : par exemple le son du cor évoquant pour Vigny la mort héroïque de Roland (Le Cor); ou « le bois retentissant sur le pavé des cours » devenant pour Baudelaire, dans Chant d'Automne : un échafaud qu'on bâtit, une tour qui...

3 pages - 1,80 ¤
<< < 2 3 4 5 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :