LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

124 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 4 5 > >>

« l'intérêt d'une autobiographie n'est pas tant dans les événements qu'elle raconte que dans le témoignage qu'elle apporte sur le travail de mémoire et les mécanismes du souvenir. » Vous expliquerez et discuterez cette affirmation ?

Note : 6/10

Ex : Rousseau, dans Les Confessions, considère d'abord le lecteur comme un juge, un « arbitre » (préface de 1850), mais cherche à instaurer, au fil du récit, une complicité avec lui devant le conduisant ainsi à devenir un admirateur ( montrer que Rousseau ne cesse de se mettre en valeur et d'affirmer sa supériorité et qu'il évoque explicitement sa valeur de...

3 pages - 1,80 ¤

L'intérêt d'une autobiographie n'est pas tant dans les événements qu'elle raconte que dans le témoignage qu'elle apporte sur le travail de la mémoire et les mécanismes du souvenir.

les autobiographies de grands sportifs ou d'hommes politiques qui paraissent tous les jours. 2)                          Le processus d'identification assure seul l'intérêt du lecteur pour les évènements autobiographiques La narration d'évènements personnels voire intimes dans une autobiographie peut favoriser une posture d'identification assurant l'intérêt du lecteur pour ce type de récit. Le fait qu'il s'agisse d'un récit vécu, « vrai », authentique, et d'une narration...

3 pages - 1,80 ¤

Aimez-vous lire des oeuvres autobiographiques ou bien leur préférez-vous des oeuvres de fiction ?

La littérature fait oublier les soucis l'espace du temps de la lecture le réel. Évasion. • Cf. les robinsonnades du XIXe siècle : Les Nouveaux Robinsons suisses et toute la vogue des histoires qui se déroulent sur une île déserte loin de tout. Exotisme. • Longues description au XIXe qui font rêver les lecteurs. À l'époque, pas de télévision : il faut s'occuper. On...

3 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous qu'une autobiographie soit nécessairement la confession des repentis et des erreurs de son auteur ?

  III- Les limites de l'autobiographie             A- Que recherche l'auteur en écrivant son autobiographie ? â?¢ Première réponse évidente : raconter sa vie, se raconter.  « Connais-toi toi-même » : Essayer de mieux se comprendre, de donner un sens à sa vie. Envie de s'expliquer, d'expliquer pourquoi l'auteur, moi, (souvent connu) a agi et devenu ainsi. â?¢ Envie de laisser une trace de soi : échapper au néant. L'auteur sait que tant qu'il...

3 pages - 1,80 ¤

Biographie et autobiographie roman: ressemblances et différences ?

  III- Quand les frontières se brouillent               A- Biographie romancée L'auteur prend beaucoup de liberté avec son sujet. Il n'y a plus l'objectivité scientifique que devrait adopter le biographe dont le but = raconter la vie de. Ex : biographie de Sissi. La biographe prête à l'impératrice des sentiments. Mais aucune preuve formelle. Elle sort du cadre neutre que devrait avoir le...

2 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure l'écriture autobiographique peut-elle recréer le passé ?

Le passé re-surgit intact, mais apparaît clairement en décalage avec le présent.   II. Mais un passé qui semble déformé par le regard rétrospectif   _l'honnêteté de l'autobiographe vis-à-vis de sa propre vie peut souvent être remise en question : "L'autobiographie, qui paraît au premier abord le plus sincère de tous les genres, en est peut-être le plus faux" dit Albert Thibaudet...

2 pages - 1,80 ¤

Commentez et discutez cette analyse du genre autobiographique : « l'autobiographie, qui est à la fois témoignage, plaidoyer, justification et réquisitoire, s'inscrit par là dans le judiciaire, auquel elle emprunte sa mise en scène, ses rôles et les modalités de son énonciation. Le judiciaire et le théâtral ont partie liée ici, tant le théâtre est le lieu privilégié du procès, comme dans la tragédie grecque, tant le tribunal ressemble à un théâtre. » (G. Mathieu-Castellani, La Scène judiciaire et l'autobiographie, 1996) ?

En revanche, l'écriture de Saint Simon laisse une impression de chant funèbre, et annonce l'échec du mode de vie de l'aristocratie française du XVIIe siècle. _Comment comprendre le principe de « théâtralité », appliqué à une narration autobiographique ? Autobiographie et représentation théâtrale peuvent trouver un point de rencontre dans le concept de « mise en scène ». Peu différente en cela du roman,...

2 pages - 1,80 ¤

Écrire une autobiographie, est-ce seulement parler de soi-même ? Est-ce seulement aller à la recherche de soi-même ?

Analyse du sujet et problématisation Ce sujet comporte trois mots ou expressions - clés : « autobiographie », « recherche de soi-même » et l'adverbe « seulement ». L'autobiographie est un récit dans lequel une personne raconte sa propre vie. Dans Le Pacte autobiographique, Philippe Lejeune la définit comme un « récit rétrospectif en prose qu'une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu'elle met l'accent sur...

2 pages - 1,80 ¤

« On écrit son autobiographie pour se remettre au monde soi-même ». Comment comprenez-vous cette phrase de Philippe Lejeune ?

Ainsi l'autobiographie aboutit à une véritable connaissance de soi, grâce à l'analyse permise par le décalage temporel sur son existence passée. Ainsi, le ressort de la démarche autobiographique de Montaigne dans Les Essais est-il le « connais-toi toi-même » socratique.   2)      L'autobiographie : une « construction » factice de soi ?   Au lieu de construire une image véritable de lui-même, l'autobiographe peut déformer la réalité de façon plus...

2 pages - 1,80 ¤

Le journaliste P. Lepape écrivait en 1982 dans Télérama qu'en tant que critique il était « gavé de confidences autobiographiques dont il n'[avait] que faire », faisant ainsi allusion à la masse de livres de ce type lancés sur le marché depuis quelques années, et à leur qualité souvent médiocre. En évoquant de façon précise vos réactions de lecteur d'oeuvres et de fragments d'oeuvres autobiographiques, vous direz si vous partagez la sévérité du critique.

Se peindre revient alors à se maquiller, à arranger sa vérité sous des couleurs aussi favorables que fausses. Ce danger est d'autant plus redoutable que le lecteur ignorant tout des faits et des circonstances rapportés par l'autobiographie n'a aucun moyen d'en vérifier l'authenticité. Le récit de soi peut donc se prêter à toutes les manipulations, à toutes les surenchères....

3 pages - 1,80 ¤

Montaigne écrit, dans le livre II de ses Essais : « Je n'ai pas plus fait mon livre que mon livre ne m'a fait. » Pensez-vous que l'on puisse définir ainsi toute entreprise autobiographique ?

(ex : Les Essais de Montaigne ).   - Autre type d'écriture fragmentaire : le Je me souviens de Pérec, recueil de bribes de souvenirs rassemblés entre janvier 1973 et juin 1977, ce sont selon ses dires des : petits morceaux de quotidien, des choses que, telle ou telle année, tous les gens d'un même âge ont vues, ont vécues, ont partagées, et qui...

3 pages - 1,80 ¤

Le je de l'autobiographie est le centre du monde, le je du mémorialiste est au centre du monde ?

Note : 5.4/10

  II- L'écriture de son passé             A- Le centre du livre             Lejeune le rappelle très bien, l'autobiographie = identité de l'auteur, narrateur et personnage principal. Toute l'histoire racontée est centrée sur le héros qui est le narrateur qui est l'auteur. Ex : Rousseau, dans ses Confessions, après Montaigne (la « matière » de son livre) décide d'écrire un livre sur lui, lui « seul ». « Je...

2 pages - 1,80 ¤

Une autobiographie est-elle un objet artistique ?

Ex : dans l'épisode des pommes volées, le « vieux » Rousseau raconte cet épisode vieux de plusieurs décennies mais il revit tant les événements que lorsqu'il dit qu'il s'est fait prendre « la plume m'en tombe des mains ». L'auteur raconte sa vie ou parfois une partie de sa vie (Cf. Les Mots ou Enfance).               C- Pourquoi écrire son autobiographie ? • Première réponse évidente :...

2 pages - 1,80 ¤
<< < 2 3 4 5 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :