Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Le XXe siècle réintroduit les mythes dans le théâtre. Jean Cocteau choisit de réécrire le mythe d'Oedipe dans une tragédie moderne : La Machine Infernale. Quel est l'intérêt d'actualiser le mythe et la tragédie à l'époque contemporaine ?

Définitions des termes :
  • mythes : Les mythes sont une forme de légende. Ils mettent en scène des êtres surnaturels qui incarnent des forces de la nature ou encore certains concepts et idéaux. Ces personnages accomplissent des actions dont la valeur est essentiellement symbolique.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • théâtre : Sens 1 Lieu ouvert ou fermé destiné à la représentation de spectacles. Sens 2 Art de la représentation d'oeuvres par des êtres humains. Sens 3 Genre littéraire comprenant les oeuvres écrites pour être jouées par des comédiens sur scène. Sens 4 Ensemble des pièces d'un auteur, d'un pays, d'une époque.
  • mythe : Récit allégorique et fictif permettant d'exposer une doctrine.
  • oedipe : Personnage de la mythologie grecque, qui, sans le savoir, tua son père et épousa sa mère. Sa vie servit de base à la réflexion de Sigmund Freud et à la conceptualisation du « complexe d'OEdipe ». L'oracle l'avait dit : le fils de Laïos tuerait son père et épouserait sa mère. Aussi, dès que le roi de Thèbes, Laïos, eut un fils, il l'exposa sur la montagne, les chevilles entravées, pour que les bêtes le dévorent. Des bergers trouvèrent l'enfant qui vagissait : comme ses pieds étaient enflés, ils l'appelèrent OEdipe (« Pieds gonflés ») et le portèrent chez le roi de Corinthe, qui l'adopta. Les années passèrent ; l'enfant devint un bel adolescent. Pour éclaircir le mystère de sa naissance, OEdipe alla consulter l'oracle de Delphes : celui-ci lui conseilla de ne pas retourner dans son pays sous peine de tuer son père et d'épouser sa mère. OEdipe décida alors, pour échapper au malheur, d'éviter Corinthe et de diriger ses pas vers la Béotie. A un carrefour, il rencontra un vieillard, se disputa avec lui et le tua : il ne savait pas qu'il venait d'assassiner Laïos. Il poursuivit son chemin vers Thèbes. Soudain, il se trouva en face du terrible Sphinx qui dévorait quiconque ne répondait pas à son énigme. Victorieux, il fut proclamé roi de Thèbes et épousa la reine, devenue veuve récemment. C'était Jocaste, sa mère. Devant tant d'impureté, les dieux envoyèrent une terrible peste dans la ville. L'oracle consulté répondit que seul le châtiment de l'impur pourrait ramener la santé sur la ville. CEdipe chercha partout le criminel, jusqu'à ce qu'il se rende compte que c'était lui. Jocaste, à cette nouvelle, se pendit. OEdipe, arrachant l'agrafe de son manteau, s'aveugla et, s'appuyant sur sa fille Antigone, partit sur les routes de Grèce où il devint à son tour devin.
  • tragédie : Pièce de théâtre écrite en style noble (alexandrins, style soutenu, etc.) en cinq acte et en vers. Racine et Corneille sont les grands tragédiens français. Cf. Bérénice… Pièce qui met en scène le sentiment de l'homme prenant conscience que des forces (divines, politiques, morales...) le dominent et le plus souvent, l'écrasent malgré la résistance qu'il leur oppose. Le discours tragique est ainsi caractérisé par le lexique de la fatalité et du désespoir.
  • machine : Du grec, mèchané, « ruse ». Traditionnellement, la machine est considérée comme une ruse contre la nature. Elle sert de modèle à la science et notamment à la physique. La nature entière peut ainsi être considérée comme une machine dont il s'agit de percer les rouages.
  • intérêt : a) ce qui importe, ce qui est à son avantage, ce qui fixe l'attention. 2) Ce qui est utile à un individu (intérêt personnel) ou à plusieurs (intérêt général).

Extrait du corrigé : La Machine infernale est une pièce surréaliste de Jean Cocteau, rédigée en 1934. Elle se fonde sur Oedipe roi de Sophocle. 1934 : après la Première Guerre Mondiale, avant la Seconde (mais un an après la montée au pouvoir d'Hitler). Au XXe siècle, de nombreux auteurs reprennent des mythes qu'ils réécrivent. Cf. Antigone d'Anouilh, Électre et La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Giraudoux… Pourquoi Cocteau a-t-il repris un mythe à l'époque contemporaine ? Pourquoi réécrire un mythe, pourquoi écrire une tragédie au XXe siècle ? Qu'apporte la réécriture du mythe d'Oedipe avec les idées et le vécu de Cocteau ?

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " Le XXe siècle réintroduit les mythes dans le théâtre. Jean Cocteau choisit de réécrire le mythe d'Oedipe dans une tragédie moderne : La Machine Infernale. Quel est l'intérêt d'actualiser le mythe et la tragédie à l'époque contemporaine ?" a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :