Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : POurquoi la mort est-elle un des thèmes privilégiés dans la poésie lyriques ?

Définitions des termes :
  • pourquoi : Pour quelle raison, quel motif: raison intellectuelle de parler ou d'agir OU pour quel mobile, force irrationnelle qui pousse à parler ou à agir.
  • mort : Du latin mors, «mort». Cessation complète et définitive de la vie. Seul parmi les animaux, l'homme se sait mortel: cruelle certitude qui limite son horizon et l'oblige à composer avec sa propre disparition, comme avec celle des êtres auxquels il est attaché. Pour Platon, la mort est un «beau risque à courir». Dans le Phédon, Socrate définit la mort comme la séparation de l'âme et du corps; délivrée de sa prison charnelle, l'âme immortelle peut librement regagner le ciel des Idées, patrie du philosophe. Épicure tient la mort pour un non-événement, puisque jamais nous ne la rencontrons. Tant que nous sommes en vie, la mort n'est pas; et quand la mort est là, c'est nous qui ne sommes plus. Pour Heidegger au contraire, la vie humaine s'inscrit dans la finitude: «Dès qu'un humain vient à la vie, il est déjà assez vieux pour mourir».
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • Poésie : 1 Art de suggérer par des images, des sons, des rythmes et en général par l'emploi du vers, une connaissance des êtres et des choses qui ne saurait être ramenée aux idées claires qu'exprime la prose. La définition de la poésie varie suivant les écoles, mais deux éléments permanents peuvent être distingués : a) un langage différent de celui de la prose, ce qui a amené certains écrivains à considérer que la poésie n'exprime pas des idées essentiellement différentes de celles de la prose, mais en modifie l'expression en les rendant, grâce au vers, plus frappantes, plus nobles, plus spirituelles, etc.; en ce sens la poésie se limite à la rhétorique et à la versification : Exemple: la poésie des grands rhétoriqueurs, des postclassiques; b) une vision du monde, traduisible seulement par le langage poétique et qui donne une connaissance intuitive essentiellement différente de celle de la prose : dès lors la poésie est un instrument de connaissance qui exprime ce qui n'est pas concevable par la raison : la Pléiade la considère comme une « fureur » d'origine divine, les romantiques comme le langage du coeur, Baudelaire comme le moyen de déchiffrer les mystérieuses correspondances de l'Univers. En ce sens, la poésie dépasse la versification, si bien qu'on a pu qualifier de poétiques des oeuvres qui n'étaient pas en vers. 2 Par extension de cette conception, on appelle poésie tout ce qui dépasse la connaissance claire, tout ce qu'on sent plutôt qu'on ne le comprend : Exemple: la poésie du foyer, 3 Par opposition à poème (1), pièce en vers de peu d'étendue.

Extrait du corrigé : L'expression "poésie lyrique" est à prendre avec précaution : si de nombreuses poésies au XIXe sont classées d'emblée dans la poésie lyrique (celles de Lamartine, de Vigny) il reste assez difficile de définir précisément ce qu'on entend par "tonalité lyrique" et "souffle lyrique" : des poètes contemporains, comme Mallarmé ou Apollinaire, semblent aussi exprimer quelque chose qui relève du lyrisme dans leur poésie, bien qu'elle soit très différente de celle de Lamartine. On peut dégager quelques caractéristiques du lyrisme, qui peuvent s'appliquer à des poètes en apparence très divers : la tonalité lyrique peut naître du processus d'élargissement soudain du regard du poète, qui sort de lui-même pour considérer un peuple, le monde où l'univers; et les poèmes lyriques abordent souvent un thème essentiel, celui de la mort, prétexte à une réflexion sur la beauté et la fragilité de la nature, ou à l'inverse fondement secret d'un poème qui en apparence n'aborde pas vraiment ce sujet. L'évocation de la mort peut-elle être un trait de définition de la poésie lyrique?   I La mort est un thème propice à l'expression lyrique   La mort est un sujet qui semble particulièrement favoriser un type d'expression lyrique : le lyrisme, selon la définition du Littré, est "caractéristique d'un style élevé, d'un langage inspiré": c'est une tonalité qui fait apparaître le poème comme inspiré par les dieux, et donne au poète les traits de Ion, le rhapsode inspiré du dialogue Ion de Platon, qui ne fait que re-dire les paroles du dieu. La tonalité lyrique est adaptée à un thème essentiel comme l'est celui de la mort. La tonalité lyrique se traduit souvent dans un poème par l'élargissement à l'universel : le regard de celui qui parle sort de lui-même, se pose sur la nature, le monde, l'Univers. Or la mort est un thème universel, puisqu'elle touche l'intégralité de ce qui existe. Exemple : L'occident de Lamartine : le poète décrit un paysage qui s'assombrit peu à peu à la tombée du soir; le coucher du soleil est en permanence associé à l'idée de la mort "sanglante image" de l'astre qui "tombe", évocation des ombres et des nuages qui fuient la mort en courant vers le soleil à la 6e strophe, occurrences fréquentes de "tout", "disparaître", "s'engloutir" au dernier vers. La crainte de la mort qui sous-tend cette description va de pair avec un élargissement de la conscience du poète à l'universel, au paysage qui meurt au coucher du soleil. + ton inspiré de la vision prophétique, avec longues phrases sans ruptures (pas d'enjambements ni de césures inhabituelles) qui donne l'impression que le poète est initié à un secret divin (le mystère de la Mort où "tout va s'engloutir").

Corrigé : Corrigé de 1137 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " POurquoi la mort est-elle un des thèmes privilégiés dans la poésie lyriques ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :