Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Dans La poésie moderne et la structure d'horizon (p.6), Michel Collot écrit: L'écriture poétique, loin de se replier sur elle-même, vise constamment un dehors. Expliquez et discutez cette affirmation en fondant votre réflexion sur des exemples précis et d'époques diverses.

Définitions des termes :
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • Poésie : 1 Art de suggérer par des images, des sons, des rythmes et en général par l'emploi du vers, une connaissance des êtres et des choses qui ne saurait être ramenée aux idées claires qu'exprime la prose. La définition de la poésie varie suivant les écoles, mais deux éléments permanents peuvent être distingués : a) un langage différent de celui de la prose, ce qui a amené certains écrivains à considérer que la poésie n'exprime pas des idées essentiellement différentes de celles de la prose, mais en modifie l'expression en les rendant, grâce au vers, plus frappantes, plus nobles, plus spirituelles, etc.; en ce sens la poésie se limite à la rhétorique et à la versification : Exemple: la poésie des grands rhétoriqueurs, des postclassiques; b) une vision du monde, traduisible seulement par le langage poétique et qui donne une connaissance intuitive essentiellement différente de celle de la prose : dès lors la poésie est un instrument de connaissance qui exprime ce qui n'est pas concevable par la raison : la Pléiade la considère comme une « fureur » d'origine divine, les romantiques comme le langage du coeur, Baudelaire comme le moyen de déchiffrer les mystérieuses correspondances de l'Univers. En ce sens, la poésie dépasse la versification, si bien qu'on a pu qualifier de poétiques des oeuvres qui n'étaient pas en vers. 2 Par extension de cette conception, on appelle poésie tout ce qui dépasse la connaissance claire, tout ce qu'on sent plutôt qu'on ne le comprend : Exemple: la poésie du foyer, 3 Par opposition à poème (1), pièce en vers de peu d'étendue.
  • écriture : C?est le système de représentation graphique de la langue. Elle est caractérisée par le différé du message et la virtualité du récepteur.
  • poétique : Pour Bachelard, est poétique tout ce qui relève de l'imaginaire, et non seulement ce qui concerne la poésie entendue comme genre littéraire.
  • même : Analogue, aussi, égal, identique, uniforme.
  • exemple : 1. Ce qui peut être imité en tant que modèle. 2. (Logique, math.) Cas particulier quelconque sur lequel on entend démontrer une proposition de portée générale. 3. Invalidation par contre-exemple : raisonnement qui consiste à réfuter une proposition universelle quelconque en exhibant un cas particulier qui ne la vérifie pas.

Extrait du corrigé : Il faut que celui-ci taille dans un "marbre sans défaut". Les courts poèmes deviennent des bijoux d'orfèvre. On retrouve cette même approche dans les oeuvres de Théodore de Banville, qui remet en valeur les règles prosodiques dans Petit traité de versification française. Les poètes Parnassiens comme Leconte de Lisle, Sully Prudhomme ou Hérédia, refusant de traiter l'actualité politique ou d'étaler les souffrances et les affres de leur monde intérieur, privilégient la forme, et se coupent du "dehors" contemporain. Hérédia se perfectionne dans l'art du sonnet dans Les Trophées, et travaille notamment le dernier vers dans un souci de beauté formelle. Ainsi, dans "Soleil couchant": "Et le soleil couchant[...] / Ferme ses branches d'or de son rouge éventail". Théodore Banville, le jongleur verbal de L'Ode funambulesque, a également mis en avant l'intérêt et la valeur de la rime, ce que Verlaine rejettera au bénéfice de l'assonance. Ce souci de perfection verbale et esthétique, cette recherche de la beauté pour elle-même, est ainsi une expérience poétique qui s'apparente à une attitude de repli.             La recherche de l'hermétisme, de l'obscurité et de l'élitisme en matière de poésie est une autre démarche qui envisage l'écriture poétique comme autosuffisante.

Corrigé : Corrigé de 3313 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Dans La poésie moderne et la structure d'horizon (p.6), Michel Collot écrit: L'écriture poétique, loin de se replier sur elle-même, vise constamment un dehors. Expliquez et discutez cette affirmation en fondant votre réflexion sur des exemples précis et d'époques diverses." a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :