Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Montaigne écrit, dans le livre II de ses Essais : « Je n'ai pas plus fait mon livre que mon livre ne m'a fait. » Pensez-vous que l'on puisse définir ainsi toute entreprise autobiographique ?

Définitions des termes :
  • montaigne : Peu de philosophes ont, tel Montaigne, fait voir un pareil attachement à la vérité, manifesté une pareille obstination à la chercher. C'est parce qu'il aimait trop la vérité qu'il ne s'est jamais autorisé à la trahir en l'enfermant dans une affirmation péremptoire et définitive.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • essai : Texte d'idées, ouvrage de réflexion.
  • fait : Ce qui est ou ce qui arrive, et qui se donne ou même s'impose à nous dans l'expérience. On distingue souvent le fait brut, qui s'offre immédiatement à l'observation dans l'expérience ordinaire, et le fait construit (fait scientifique), qui résulte d'une élaboration théorique et expérimentale (Bachelard appelle «phénoménotechnique» cette construction du fait). Cependant, même le fait brut est imprégné de théorie, même s'il peut s'agir d'une théorie pré-scientifique, c'est-à-dire de préjugés. Le fait (ce qui est) se distingue par principe du droit (ce qui doit être). De même, une question de fait porte sur le pourquoi ou le comment, alors qu'une question de droit porte sur la valeur et la légitimité. On oppose l'état de fait à l'état de droit, c'est-à-dire conforme au droit (légal ou légitime).
  • tout : La totalité sans exception.
  • autobiographie : Auto => soi-même ; bio => vie ; graphie => écriture. Ouvrage qui raconte la vie de son auteur : il y a identité entre l’auteur, le narrateur et le personnage principal. Les Confessions de Rousseau sont une autobiographie.

Extrait du corrigé : (ex : Les Essais de Montaigne ).   - Autre type d'écriture fragmentaire : le Je me souviens de Pérec, recueil de bribes de souvenirs rassemblés entre janvier 1973 et juin 1977, ce sont selon ses dires des : petits morceaux de quotidien, des choses que, telle ou telle année, tous les gens d'un même âge ont vues, ont vécues, ont partagées, et qui ensuite ont disparu, ont été oubliées ; elles ne valaient pas la peine de faire partie de l'Histoire, ni de figurer dans les Mémoires des hommes d'État, des alpinistes et des monstres sacrés. Il arrive cependant qu'elles reviennent, quelques années plus tard, intactes et minuscules, par hasard ou parce qu'on les a cherchées, un soir, entre amis. Parmi ces bribes de souvenirs se tisse une vérité de soi, une personnalité.    - Parfois, le recours à l'artifice est nécessaire pour que l'entreprise autobiographique aboutisse à une véritable construction de soi : Ex : Les autobiographies issues de la Shoah témoignent de cette nécessité du recours à l'artifice pour dire l'indicible et pour se reconstruire en écrivant : cf. Jorge Semprun dans L'écriture ou la vie: « Seul l'artifice d'un récit maîtrisé parviendra à transmettre partiellement la vérité du témoignage »             Georges Perec qui a besoin d'une forme pour se construire et choisit donc, pour W ou le Souvenir d'enfance, deux récits intercalés : un récit autobiographique constitué du peu de souvenirs qu'il a et le récit de la vie sur l'île W, semblable aux pays soumis au fascisme ou au nazisme, métaphore d'un univers concentrationnaire. C'est de l'entremêlement de ces deux récits que Georges Perec essaie de dégager sa vie.   II)                   Mais la « construction de soi » à laquelle aboutit l'entreprise autobiographique peut être un « roman de soi » La définition de Montaigne présente, peut-être sans le vouloir, un des dangers de l'entreprise autobiographique : au lieu de construire une image véritable de lui-même, l'autobiographe peut déformer la réalité de façon plus ou moins consciente et construire son roman ou sa légende.   - Le problème du mensonge ou du déguisement dans l'autobiographie est souvent présent. Même si l'auteur fait souvent un pacte autobiographique où il jure de sa sincérité, les entraves sont nombreuses : Ex : Ecriture autobiographique de Michel Leiris dans L'Age d'homme qui est un mélange de vérité et de mensonge.

Corrigé : Corrigé de 1550 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Montaigne écrit, dans le livre II de ses Essais : « Je n'ai pas plus fait mon livre que mon livre ne m'a fait. » Pensez-vous que l'on puisse définir ainsi toute entreprise autobiographique ?" a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :