Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Un écrivain contemporain déclare: C'est une profonde erreur de porter un roman à l'écran. Partagez-vous ce sentiment ?

Définitions des termes :
  • écrivain : Celui qui écrit, l'auteur.
  • erreur : Affirmation fausse. A la différence du mensonge, l'erreur implique la bonne foi; l'erreur, dit Platon, est une ignorance double, c'est-à-dire une ignorance qui ne se sait pas ignorante, une ignorance doublée d'une illusion.
  • Roman : Récit en prose d'aventures imaginaires qui se distingue : a) de la nouvelle, par sa durée prolongée dans le temps ou par le fait que, même dans un récit assez court, nous avons une vue de la psychologie totale des personnages; b) du conte, par le fait qu'il donne l'existence aux choses et aux êtres qu'il décrit, sans les considérer comme des inventions merveilleuses ou des symboles philosophiques. Oeuvre d'imagination en prose, assez longue, qui présente et fait vivre des personnages donnés comme réels, dont elle raconte leurs histoire, aventures, psychologies, destins. Les romans se distinguent par l'importance relative des divers éléments qui coexistent dans la plupart d'entre eux : a) l'action, qui domine dans le roman d'aventures, policier, de cape et d'épée, le roman noir (genre venu d'Angleterre, très à la mode à la fin du XVIIIe s. et au début du XIXe : récit d'aventures merveilleuses et terribles dans des décors effrayants) ; b) l'analyse psychologique qui prédomine dans le roman dit d'analyse, le roman autobiographique (confession de l'auteur sous forme de récit ou de journal), le roman intime ou intimiste, le roman par lettres ou épistolaire; c) la peinture de la société : roman historique, picaresque, de moeurs, paysan, populiste, de la famille, d'une époque; roman fleuve : vaste roman qui se déroule sur un long espace de temps et donne souvent, grâce à plusieurs intrigues simultanées, une large vue de la société d'une époque : Exemple: Les hommes de bonne volonté, de Jules Romains; d) la peinture du monde extérieur : roman exotique, planétaire (c'est-à-dire, après 1920, le roman qui se passe à travers tous les pays du monde); e) les idées : le roman peut avoir un but didactique (roman scientifique, allégorique, symbolique), contribuer à développer le savoir vivre et la politesse (XVIIe s. roman pastoral, précieux), défendre des idées morales et philosophiques (roman à thèse), attaquer la société (roman satirique), proposer un idéal social.
  • sentiment : État affectif stable et durable lié à des représentations ou des émotions

Extrait du corrigé :   1)      Une sublimation par l'image   L'adaptation cinématographique peut permettre de sublimer une oeuvre romanesque en la mettant en image. L'image peut révéler davantage que les mots l'intensité de certaines scènes et produire ainsi une émotion plus forte et rendre plus saisissant le message du romancier. La sublimation par l'image opère souvent dans les scènes comiques, qui, figurées concrètement inspirent un rire spontané, ou dans les scènes, au contraires, tragiques ou pathétiques, ou la souffrance exprimée par les traits du visages, par les attitudes concrètes suscite souvent davantage d'émotion que les simples mots. Ex : ·         Adaptation de La guerre des boutons, roman de Louis Pergaud, par Yves Robert : sublimation des scènes cocasses du roman qui acquièrent par l'image une plus forte densité comique ( cf. aussi puissance comique accrue du personnage de Petit Gibus) ·         Adaptation de Germinal par Claude Berry en 1993 : incarnation poignante de la souffrance d'Etienne Lantier et à travers lui de tous les mineurs, par Renaud. L'image rend la réalité plus frappante et l'émotion plus vive.   2)      Une ouverture à un public plus large   L'adaptation cinématographique d'une oeuvre romanesque permet souvent de la faire connaître à un plus large public, un public, par exemple, non érudit, ne pratiquant pas la lecture. Elle permet ainsi de promouvoir les grands classiques de la littérature, afin de les faire connaître aux plus grands nombres ( cf . Les adaptations actuelles pour la télévision des nouvelles et des romans de Maupassant + les adaptations pour la télévision de nombreux « classiques » par Josée Dayan : Les Misérables,  Le Comte de Monte Christo, Les liaisons dangereuses, Les Rois Maudits, etc...), et parfois de mettre en avant des romans peu connus, qui connaissent un succès après leur adaptation. L'adaptation cinématographique peut aussi permettre une actualisation intéressante d'oeuvres datées, remises aux goûts et aux problématiques actuels (cf.

Corrigé : Corrigé de 1445 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Un écrivain contemporain déclare: C'est une profonde erreur de porter un roman à l'écran. Partagez-vous ce sentiment ?" a obtenu la note de :

10 / 10

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :