Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : le conte sert-il sulement à divertir ?

Définitions des termes :
  • conte : Récit court qui se distingue du roman et de la nouvelle. Il cherche à sortir de la réalité par le merveilleux; (Exemple: les Contes des Mille et une nuits, les Contes de Perrault), par le fantastique (Exemple: les Contes d'Hoffmann), Ou simplement par la stylisation (Exemple: les Contes de La Fontaine, de Voltaire) des héros ramenés à un trait caricatural ou symbolique. A la différence de la nouvelle, le conte entasse une très grande quantité d'aventures, s'étend dans le temps et dans l'espace, mais il demeure plus court que le roman parce qu'il schématise les événements et les ramène à leur signification symbolique sans chercher, par l'abondance des détails, à les faire exister réellement pour le lecteur. Le personnage du conte est lui aussi schématisé : il ne nous intéresse pas en tant qu'être existant individuellement, mais plutôt eh tant que symbole philosophique, image morale ou marionnette comique. Le charme du conte vient surtout de l'intrigue et de son sens philosophique et moral.
  • divertir : Distraire, amuser, détourner de l'essentiel.

Extrait du corrigé : A première vue, nous commencerons par dire qu'il est parfaitement exact que le conte sert uniquement a divertir. En effet, il s'agit d'une forme littéraire parfaitement mineure, le plus souvent destinée à des lecteurs dont la raison n'est pas encore entièrement formée, auxquels ils s'adressent pour leur communiquer un sentiment de plaisir et d'amusement. Le conte apparait donc, en raison de sa caractéristique de genre de second ordre (beaucoup moins sérieux que la tragédie ou les maximes au XVIIe siècle, par exemple) comme un ouvrage a la fois divertissant pour le lecteur, et pour l'auteur qui le pratique comme un délassement intellectuel. Cependant, il faut bien prêter attention à l'adverbe de notre sujet : « seulement ». Il signifie que l'unique fonction du conte est de délasser, de divertir, et que nulle autre ne peut lui être trouvée. Loin de nous en tenir a cette position, ne pouvons nous pas penser au contraire que l'une des fonctions du conte est aussi de délivrer un message moral, sinon un avertissement ? Enfin, nous nous demanderons si le conte n'est pas en définitive un genre littéraire qui « avance caché » et qui, loin de ne servir qu'à divertir, se montre au contraire capable de porter un message subversif et de critiquer l'ordre politique et social en place.

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " le conte sert-il sulement à divertir ?" a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :