Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Peut-on considérer Montaigne comme un humaniste ?

Définitions des termes :
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • considérer : Etre d'avis, croire, estimer.
  • montaigne : Peu de philosophes ont, tel Montaigne, fait voir un pareil attachement à la vérité, manifesté une pareille obstination à la chercher. C'est parce qu'il aimait trop la vérité qu'il ne s'est jamais autorisé à la trahir en l'enfermant dans une affirmation péremptoire et définitive.
  • comme : De même que, tel que, à l'instar de.

Extrait du corrigé : Pascal, qui s'est par ailleurs appliqué à exprimer un humanisme autrement exigeant, l'accusa d'inspirer « une nonchalance du salut, sans crainte et sans repentir. » L'individualisme Si la sagesse des Essais est humble et généreuse, elle se confine un peu trop dans les limites du moi. On a pu reprocher à Montaigne d'être trop souvent demeuré à l'écart des hommes pendant sa longue retraite dans sa «librairie». Certaines expressions de son individualisme comme la célèbre formule : « Il faut se prêter à autrui et ne se donner qu'à soi-même », paraissent bien apporter quelques restrictions à son humanisme. Le grand seigneur qu'était Michel de Montaigne ne pouvait sans doute pas prendre conscience d'un quelconque « problème social » en un temps où cette notion même était inconcevable, mais il semble bien de nos jours qu'un humaniste, à quelque tendance philosophique qu'il appartienne, ne saurait se dispenser d'une action sur ce plan et ne peut affirmer comme Montaigne que : « la société publique n'a que faire de nos pensées » (I, 23). L'humanisme de Montaigne ne serait-il donc qu'une demi-mesure, ou, pire encore, un faux semblant ? Les limites mêmes que nous venons de dénoncer ne pourraient-elles pas être considérées cependant comme le témoignage d'un profond respect de l'homme ? Montaigne refuse d'ériger ses opinions en un système, il juge plus sage de ne pas trop « s'engager », comme nous le dirions aujourd'hui, parce qu'il se méfie de toute entreprise qui pourrait par ses conséquences porter finalement atteinte à l'homme. L'histoire, depuis le XVIe siècle, est venue maintes fois justifier ses scrupules. CONCLUSION Digne continuateur des grands esprits de son siècle, Montaigne a contribué à transmettre jusqu'à nous le flambeau de la culture antique.

Corrigé : Peut-on considérer Montaigne comme un humaniste ? Corrigé de 1376 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on considérer Montaigne comme un humaniste ?" a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :