Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Voltaire, Dictionnaire philosophique, « Abbé », 1764

Extrait étudié : Voltaire, Dictionnaire philosophique, « Abbé », 1764 Où allez-vous, Monsieur l'abbé ? etc. Savez-vous bien qu'abbé signifie père? si vous le devenez, vous rendez service à l'État; vous faites la meilleure oeuvre sans doute que puisse faire un homme; il naîtra de vous un être pensant. Il y a dans cette action quelque chose de divin. Mais si vous n'êtes monsieur l'abbé que pour avoir été tonsuré, pour porter un petit collet, un manteau court, et pour attendre un bénéfice simple, vous ne méritez pas le nom d'abbé. Les anciens moines donnèrent ce nom au supérieur qu'ils élisaient. L'abbé était leur père spirituel. Que les mêmes noms signifient avec le temps des choses différentes! L'abbé spirituel était un pauvre à la tête de plusieurs autres pauvres: mais les pauvres pères spirituels ont eu depuis deux cent, quatre cent mille livres de rente; et il y a aujourd'hui des pauvres pères spirituels en Allemagne qui ont un régiment des gardes. Un pauvre qui a fait serment d'être pauvre, et qui en conséquence est souverain! on l'a déjà dit; il faut le redire mille fois, cela est intolérable. Les lois réclament contre cet abus, la religion s'en indigne, et les véritables pauvres sans vêtement et sans nourriture poussent des cris au ciel à la porte de monsieur l'abbé. Mais j'entends messieurs les abbés d'Italie, d'Allemagne, de Flandre, de Bourgogne, qui disent: « Pourquoi n'accumulerons-nous pas des biens et des honneurs? pourquoi ne serons-nous pas princes? les évêques le sont bien. Ils étaient originairement pauvres comme nous, ils se sont enrichis, ils se sont élevés; l'un d'eux est devenu supérieur aux rois; laissez-nous les imiter autant que nous pourrons. » Vous avez raison, messieurs, envahissez la terre; elle appartient au fort ou à l'habile qui s'en empare; vous avez profité des temps d'ignorance, de superstition, de démence, pour nous dépouiller de nos héritages et pour nous fouler à vos pieds, pour vous engraisser de la substance des malheureux: tremblez que le jour de la raison n'arrive.
Extrait du commentaires : Voltaire, de son vrai nom François Marie Arouet, est né le 21 novembre 1694 à Paris, où il est mort le 30 mai 1778. Écrivain et philosophe des Lumières, il est admis à l'Académie française en 1746. Le 11 juillet 1791, il est enterré en grandes pompes au Panthéon. Son épitaphe porte ces mots : « Il combattit les athées et les fanatiques. Il inspira la tolérance, il réclama les droits de l'homme contre la servitude de la féodalité. Poète, historien, philosophe, il agrandit l'esprit humain, et lui appris à être libre ». Au XVIIIe siècle, Voltaire est essentiellement connu et célébré pour ses tragédies, comme Brutus (1730) et Zaïre (1732). Aujourd'hui, on retient surtout de lui ses écrits engagés (articles dans l'Encyclopédie ou son Dictionnaire philosophique), ses contes philosophiques et son engagement contre l'Intolérance (affaire Calas, du chevalier de la Barre…). Dictionnaire philosophique portatif : œuvre publiée anonymement en 1764 par Voltaire qui a tenté longtemps de convaincre ses correspondants qu'il n'avait rien à voir avec cet ouvrage qui ne saurait lui être attribué. Cet acte de prudence obéit à un précepte qu'il avait lui-même formulé : « Frappez, et cachez votre main ». Voltaire a rédigé ce Dictionnaire à 70 ans, pour lutter en faveur du progrès et de la tolérance. Il y regroupe tous les grands sujets de réflexion. Il définit dans ce texte, de façon ironique, la guerre et les motifs pour lesquels on la fait. Ce Dictionnaire a été conçu par son auteur comme une machine de guerre contre « L'Infâme. » Thème de la définition : abbé > religion.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Voltaire, Dictionnaire philosophique, « Abbé », 1764" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :