Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Philippe DESPORTES (1546-1606) (Recueil : Bergeries) - Douce Liberté désirée

Extrait étudié : Philippe DESPORTES (1546-1606) (Recueil : Bergeries) - Douce Liberté désirée

Douce Liberté désirée,
Déesse, où t'es-tu retirée,
Me laissant en captivité ?
Hélas! de moi ne te détourne !
Retourne, ô Liberté ! retourne,
Retourne, ô douce Liberté.

Ton départ m'a trop fait connaître
Le bonheur où je soulais être,
Quand, douce, tu m'allais guidant :
Et que, sans languir davantage,
Je devais, si j'eusse été sage,
Perdre la vie en te perdant.

Depuis que tu t'es éloignée,
Ma pauvre âme est accompagnée
De mille épineuses douleurs :
Un feu s'est épris en mes veines,
Et mes yeux, changés en fontaines,
Versent du sang au lieu de pleurs.

Un soin, caché dans mon courage,
Se lit sur mon triste visage,
Mon teint plus pâle est devenu :
Je suis courbé comme une souche,
Et, sans que j'ose ouvrir la bouche,
Je meurs d'un supplice inconnu.

Le repos, les jeux, la liesse,
Le peu de soin d'une jeunesse,
Et tous les plaisirs m'ont laissé :
Maintenant, rien ne me peut plaire,
Sinon, dévot et solitaire,
Adorer l'oeil qui m'a blessé.

D'autre sujet je ne compose,
Ma main n'écrit plus d'autre chose,
Jà tout mon service est rendu ;
Je ne puis suivre une autre voie,
Et le peu du temps que j'emploie
Ailleurs, je l'estime perdu.

Quel charme, ou quel Dieu plein d'envie
A changé ma première vie,
La comblant d'infélicité ?
Et toi, Liberté désirée,
Déesse, où t'es-tu retirée,
Retourne, ô douce Liberté !

Les traits d'une jeune guerrière,
Un port céleste, une lumière,
Un esprit de gloire animé,
Hauts discours, divines pensées,
Et mille vertus amassées
Sont les sorciers qui m'ont charmé.

Las! donc sans profit je t'appelle,
Liberté précieuse et belle !
Mon coeur est trop fort arrêté :
En vain après toi je soupire,
Et crois que je te puis bien dire
Pour jamais adieu, Liberté.
Extrait du commentaires :

Philippe Desportes est un poète français du XVI siècle. En marge des poètes de la Pléiade, son œuvre est typiquement celle des poètes de cour. Il devint d’ailleurs le favori du duc d’Anjou, futur Henri III. Nommé « poète officiel », sa plume est moins inspirée et plus conventionnelle que celle des poètes de la Pléiade, pour autant sa gloire ira jusqu’à éclipser celle de Ronsard. Paradoxalement, l’œuvre de Desportes contraste avec celle de ses contemporains : l’enthousiasme divin n’est pas revendiqué, et la violence de l’époque ( guerre de religion qui opposa catholique et protestant)  n’est pas non plus traduite ou décrite.

Ce poème, extrait du recueil Bergeries, est un texte composé de neuf strophes d’octosyllabes, la première est un septain et les 8 autres sont des sizains. Le poète s’adresse dans ces vers à la liberté, qu’il déifie. Desportes se lamente, expliquant non pas comment il a perdu sa liberté, mais comment il vit, ou survit sans elle.

En quoi ce poème, qui parle de captivité, fait-il référence au thème lyrique de la souffrance amoureuse sur un ton élégiaque.

Etude linéaire, en commentant le texte selon trois mouvements :

1) Septain 1 à 3 : une supplication poétique,

2) sizain  4 à 6 : la lamentation de l’homme et de l’écrivain, 

3) sizain 7 à 9 : la résignation du poète.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Philippe DESPORTES (1546-1606) (Recueil : Bergeries) - Douce Liberté désirée" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :