Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Nicolas BOILEAU (1636-1711) (Recueil : L'art poétique) - Tout doit tendre au bon sens...

Extrait étudié : Nicolas BOILEAU (1636-1711) (Recueil : L'art poétique) - Tout doit tendre au bon sens...

Tout doit tendre au bon sens : mais, pour y parvenir,
Le chemin est glissant et pénible à tenir ;
Pour peu qu'on s'en écarte, aussitôt l'on se noie.
La raison pour marcher n'a souvent qu'une voie.

Un auteur quelquefois trop plein de son objet
Jamais sans l'épuiser n'abandonne un sujet.
S'il rencontre un palais, il m'en dépeint la face ;
Il me promène après de terrasse en terrasse ;
Ici s'offre un perron ; là règne un corridor,
Là ce balcon s'enferme en un balustre d'or.
Il compte des plafonds les ronds et les ovales ;
" Ce ne sont que festons, ce ne sont qu'astragales, "
Je saute vingt feuillets pour en trouver la fin,
Et je me sauve à peine au travers du jardin.
Fuyez de ces auteurs l'abondance stérile,
Et ne vous chargez point d'un détail inutile.
Tout ce qu'on dit de trop est fade et rebutant ;
L'esprit rassasié le rejette à l'instant.
Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire.

Souvent la peur d'un mal nous conduit dans un pire.
Un vers était trop faible, et vous le rendez dur ;
J'évite d'être long, et je deviens obscur ;
L'un n'est point trop fardé, mais sa muse est trop nue ;
L'autre a peur de ramper, il se perd dans la nue.

Voulez-vous du public mériter les amours,
Sans cesse en écrivant variez vos discours.
Un style trop égal et toujours uniforme
En vain brille à nos yeux, il faut qu'il nous endorme
On lit peu ces auteurs, nés pour nous ennuyer,
Qui toujours sur un ton semblent psalmodier. [...]

(Chant I)
Extrait du commentaires :

On trouve dans les Épîtres d'Horace, poète latin du Ier siècle av. J.-C., à la troisième lettre du livre II, appelée aussi Épître aux Pisons, un ensemble de 476 vers où le poète développe une savante méditation sur l'art d'écrire, et recommande, entre autres, comme garant de la qualité finale du poème, un équilibre nécessaire entre l'imagination et la vraisemblance.

Sa réflexion servit de modèle à des générations de poètes français dès le XVe siècle. Ainsi, Thomas Sébillet publia en 1548 un Art poétique français, où il traitait de la nature de la poésie, de la structure du vers et des différents genres poétiques. II fut suivi par Jacques Peletier du Mans, qui fit paraître en 1555 son Art poétique, posant les bases théoriques de la doctrine de la Pléiade. Avec Boileau, en 1674, l'Art poétique devient au plein sens du terme un poème didactique, réfléchissant sur les fondements de la doctrine classique.

Par la suite, les réflexions sur la poésie quittent la lourdeur des grandes œuvres pour s'épanouir dans des poèmes courts, tels Y Art poétique de Verlaine, écrit en 1874, ou des œuvres désarmantes comme Pour faire un poème dadaïste de Tristan Tzara, composé en 1924.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Nicolas BOILEAU (1636-1711) (Recueil : L'art poétique) - Tout doit tendre au bon sens..." a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :