Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Joris-Karl HUYSMANS (1848-1907) (Recueil : Le drageoir aux épices) - Le hareng saur

Extrait étudié : Joris-Karl HUYSMANS (1848-1907) (Recueil : Le drageoir aux épices) - Le hareng saur

Ta robe, ô hareng, c'est la palette des soleils couchants,
la patine du vieux cuivre, le ton d'or bruni des cuirs de
Cordoue, les teintes de santal et de safran des feuillages
d'automne !

Ta tête, ô hareng, flamboie comme un casque d'or, et l'on
dirait de tes yeux des clous noirs plantés dans des cercles
de cuivre !

Toutes les nuances tristes et mornes, toutes les nuances
rayonnantes et gaies amortissent et illuminent tour à tour
ta robe d'écailles.

A côté des bitumes, des terres de Judée et de Cassel, des
ombres brûlées et des verts de Scheele, des bruns Van Dyck
et des bronzes florentins, des teintes de rouille et de
feuille morte, resplendissent, de tout leur éclat, les ors
verdis, les ambres jaunes, les orpins, les ocres de rhu,
les chromes, les oranges de mars !

Ô miroitant et terne enfumé, quand je contemple ta cotte de
mailles, je pense aux tableaux de Rembrandt, je revois
ses têtes superbes, ses chairs ensoleillées, ses scintil-
lements de bijoux sur le velours noir ; je revois ses jets
de lumière dans la nuit, ses traînées de poudre d'or dans
l'ombre, ses éclosions de soleils sous les noirs arceaux !
Extrait du commentaires :

Notre texte est un poème en prose de Joris-Karl Huysmans. Notre poème appartient au recueil Le drageoir aux épices qui est la première œuvre de l’auteur publiée en 1774. Huysmans débute sa carrière dans les lettres en adhérant d’abord au groupe naturaliste. Avec les autres disciples de Zola, il participe aux Soirées de Médan. Il souhaite rendre compte de la réalité dans toute la brutalité des sensations. Assez rapidement, il s’éloigne du groupe car il en demande davantage à l’écriture. Non seulement il souhaite reproduire fidèlement la nature mais il est hanté par la nostalgie du sacré, il cherche à donner une vision sublimée du réel. Cette soif d’élévation le poursuit à tel point qu’il trouvera refuge dans la religion chrétienne à la fin de sa vie. Dans son roman À Rebours, Huysmans dit à propos à propos de la quête de sensation frénétique de Des Esseintes : « c’étaient au fond, des transports, des élans vers un idéal, vers un univers inconnu, vers une béatitude lointaine ». Dans le « Hareng Saur », il semblerait que cette aspiration à l’infini transparaisse déjà par delà la célébration de la réalité dans ce qu’elle a de plus prosaïque.

 

Projet de lecture :

 

Dans quelle mesure pouvons-nous lire cet texte comme un poème malgré le caractère éminemment trivial du sujet traité : « le hareng saur » ? Il s’agira pour nous de montrer comment Huysmans se détache du naturalisme en sublimant la réalité par le recours à la poésie.

 

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Joris-Karl HUYSMANS (1848-1907) (Recueil : Le drageoir aux épices) - Le hareng saur" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :