Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : HUGO - Les Châtiments

Extrait étudié : Ô sauveur, ô héros, vainqueur de crépuscule, César ! Dieu fait sortir de terre les moissons, La vigne, l'eau courante abreuvant les buissons, Les fruits vermeils, la rose où l'abeille butine, Les chênes, les lauriers, et toi, la guillotine. Prince qu'aucun de ceux qui lui donnent leurs voix Ne voudrait rencontrer le soir au coin d'un bois ! J'avais le front brûlant : je sortis par la ville. Tout m'y parut plein d'ombre et de guerre civile, Les passants me semblaient des spectres effarés ; Je m'enfuis dans les champs paisibles et dorés ; Ô contre-coups du crime au fond de l'âme humaine ! La nature ne put me calmer. L'air, la plaine, Les fleurs, tout m'irritait ; je frémissais devant Ce monde où je sentais ce scélérat vivant. Sans pouvoir m'apaiser, je fis plus d'une lieue. Le soir triste monta sous la coupole bleue ; Linceul frissonnant, l'ombre autour de moi s'accrut ; Tout à coup la nuit vint, et la lune apparut Sanglante, et dans les cieux, de deuil enveloppée, Je regardai rouler cette tête coupée. HUGO - Les Châtiments
Extrait du commentaires :

Napoléon III fournit une cible constante à Victor Hugo. Tantôt bandit monstrueux dont le poète flétrit avec indignation les crimes, tantôt main ridicule qu'il oppose à son oncle, l'empereur est bafoué. Quelques appellations péjoratives ainsi que le rappel des forfaits composent ici un portrait vengeur.
 Victor Hugo recourt à des termes explicites. Ainsi le terme « bandits » (qui apparaît au vers 2 du poème cité dans son intégralité) est développé par un distique (deux vers unis par des rimes plates et constituant une unité de sens) :
 « Prince qu'aucun de ceux qui lui donnent leurs voix Ne voudrait rencontrer le soir au coin d'un bois. »
 On remarquera le contraste entre des termes évoquant la puissance (« Prince »), la légitimité (« donner ses voix ») et la vile forfaiture (« rencontrer le soir au coin d'un bois »). Enfin, l'injure culmine avec le mot « scélérat », véritable souillure du monde :
 « [...] je frémissais devant
 Ce monde où je sentais ce scélérat vivant. »

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "HUGO - Les Châtiments" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :