Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : François-René de CHATEAUBRIAND. (Mémoires d'outre-tombe)

Extrait étudié : François-René de CHATEAUBRIAND. (Mémoires d'outre-tombe) [En 1792, l'armée royaliste à laquelle appartient Chateaubriand assiège les troupes révolutionnaires à Thionville.] L'attaque devint plus vive de notre côté. C'était un beau spectacle la nuit : des pots-à-feu illuminaient les ouvrages de la place, couverts de soldats; des lueurs subites frappaient les nuages ou le zénith bleu, lorsqu'on mettait le feu aux canons, et les bombes, se croisant en l'air, décrivaient une parabole de lumière. Dans les intervalles des détonations, on entendait des roulements de tambour, des éclats de musique militaire, et la voix des factionnaires sur les remparts de Thionville et à nos postes ; malheureusement, ils criaient en français dans les deux camps : « Sentinelles, prenez garde à vous ! » Si les combats avaient lieu à l'aube, il arrivait que l'hymne de l'alouette succédait au bruit de la mousqueterie tandis que les canons qui ne tiraient plus, nous regardaient bouche béante silencieusement par les embrasures. Le chant de l'oiseau, en rappelant les souvenirs de la vie pastorale, semblait faire un reproche aux hommes. Il en était de même lorsque je rencontrais quelques tués parmi des champs de luzerne en fleurs, ou au bord d'un courant d'eau qui baignait la chevelure de ces morts. Dans les bois, à quelques pas des violences de la guerre, je trouvais de petites statues des saints et de la Vierge. Un chevrier, un pâtre, un mendiant portant besace, agenouillés devant ces pacificateurs, disaient leur chapelet au bruit lointain du canon.
Extrait du commentaires :

- F.-R. de Chateaubriand, qui dans ses Mémoires d'outre-tombe retrace les nombreux conflits politiques de son époque, de 1789 à 1848, fut particulièrement frappé par la guerre civile qui opposa les Français durant la Révolution. Il participa ainsi en 1792 au siège de Thionville, en Moselle, car il avait rejoint l'armée des émigrés désireux de rétablir la monarchie.
 - Cet engagement politique n'aveugle cependant pas l'auteur sur les cruautés de la guerre. En effet, sa description des combats montre que, sensible à la beauté qujoffre le spectacle des canonnades, il n'oublie pas celle de la nature où le conflit se déroule. Et ce contraste provoque en lui une méditation désabusée.
 D'où les axes de réflexion suivants :
 
 I. La beauté de la guerre et de la nature
 II. Leur confrontation par une série de contrastes conduit à un jugement désabusé sur la guerre
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "François-René de CHATEAUBRIAND. (Mémoires d'outre-tombe)" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :