Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : François René de CHATEAUBRIAND, Itinéraire de Paris à la Palestine

Extrait étudié : En Août 1806, il est en Grèce et découvre le Cap Sounion (ou Sunium), promontoire situé à 50 km d'Athènes, à l'extrémité sud-est de l'Attique et au sommet duquel se trouvent les ruines du .temple de Poséidon Je faisais ces réflexions à la vue des débris du temple de Suniumm : ce temple était d'ordre dorique 1 ,et du bon temps de l'architecture. Je découvrais au loin la mer de l'Archipel, avec toutes , ses îles : le soleil couchant rougissait les cotes de Zéa et les quatorze belles colonnes de marbre blanc aux pieds desquelles je m'étais assis. Les saugess et les genévrierss répandaient autour des .ruines une odeur aromatique, et le bruit des vagues montait à peine jusqu'à moi Comme le vent était tombé, il nous fallait attendre une nouvelle brise pour partir. Nos matelots se jetèrent au fond de leur barque, et s'endormirent. Joseph 2 et le jeune Grec demeurèrent avec moi. Après avoir mangé et parlé pendant quelque temps, ils s'étendirent à terre et ,s'endormirent à leur tour. Je m'enveloppai la tête dans mon manteau pour me garantir de la rosée .et, le dos appuyé contre une colonne, je restai seul éveillé à contempler le ciel et la mer Au plus beau coucher du soleil avait succédé la plus belle nuit. Le firmament répété dans les vagues avait l'air de reposer au fond de la mer. L'étoile du soir, ma compagne assidue pendant mon voyage, était prête à disparaître sous l'horizon ; on ne l'apercevait plus que par de longs .rayons qu'elle laissait de temps en temps descendre sur les flots, comme une lumière qui s'éteint Par intervalles, des brises passagères troublaient dans la mer l'image du ciel, agitaient les .constellations, et venaient parmi les colonnes du temple avec un faible murmure Toutefois ce spectacle était triste, lorsque je venais à songer que je le contemplais du milieu des ruines. Autour de moi étaient des tombeaux, le silence, la destruction, la mort, ou .quelques matelots grecs qui dormaient, sans souci et sans songes, sur les débris de la Grèce François René de CHATEAUBRIAND, Itinéraire de Paris à la Palestine
Extrait du commentaires :

En 18o6, Chateaubriand entreprend un long voyage dans ce qu'on appelait « Orient », c'est-à-dire les pays de la Méditerranée orientale. Quelques années plus tard, il publie ses souvenirs de voyage sous le titre Itinéraire de Paris à Jérusalem.
 Dans un passage de cet ouvrage il évoque sa visite en août 1806 du célèbre site du Cap Sounion, promontoire de l'Attique où se dressent les ruines du temple de Poséidon, dieu des Mers de la Grèce ancienne.
 Ce texte se présente d'abord au lecteur comme le récit de la découverte d'un lieu qui frappe par sa beauté. Mais, associant pour composer une image complexe, la mer et les ruines, le soleil couchant et la nuit étoilée, l'écriture semble entraîner l'auteur au-delà d'un ordinaire récit de voyage. D'autant plus que le spectacle contemplé et les circonstances particulières l'amènent à dépasser le simple constat du temps présent.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "François René de CHATEAUBRIAND, Itinéraire de Paris à la Palestine" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :