Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : François Rabelais, Gargantua, (Thélème ou le monde à l'envers)

Extrait étudié : François Rabelais, Gargantua, (Thélème ou le monde à l'envers) Davantage, vu que en certains couvents de ce monde est en usance que si femme aucune y entre, on nettoie la place par laquelle elles ont passé, fut ordonné que si religieux ou religieuse y entrait par cas fortuit, on nettoierait curieusement tous les lieux par lesquels auraient passé, et parce que ès religions de ce monde tout est compassé, limité et réglé par heures, fut décrété que là ne serait horloge, ni cadran aucun... Item parce qu'en icelui temps on ne mettait en religion des femmes, sinon celles qu'étaient borgnes, boiteuses, bossues, laides, défaites, folles, insensées, maléficiées et tarées, ni les hommes, sinon catarrés, mal nés, niais et empêche de maison...fut ordonné que là ne seraient reçues, sinon les belles, bien formées et bien naturées et les beaux, bien formés et bien naturés. Item, parce que ordinairement les religieux faisaient trois voeux, savoir est de chasteté, pauvreté et obédience, fut constitué que là honorablement on pût être marié, que chacun fût riche et vécût en liberté. Au regard de l'âge légitime, les femmes y étaient reçues depuis dix jusques à quinze ans, les hommes depuis douze jusques à dix-huit. Le bâtiment fut en figure hexagone, en telle façon qu'à chacun angle était bâtie une grosse tour ronde, à la capacité de soixante pas de diamètre, et étaient toutes pareilles en grosseur et portrait.. La rivière de Loire découlait sur l'aspect de septentrion... Le dit bâtiment était cent fois plus magnifique que n'est Bonivet, ni Chambourg, ni Chantilly ; car en icelui étaient neuf mille trois cent trente et deux chambres, chacune garnie d'arrière-chambre, cabinet, garde-robe, chapelle, et issue en une grande salle... Depuis la tour Artice jusques à Crière étaient les belles grandes librairies en grec, latin, hébreu, français, toscan et espagnol, disparties par les divers étages selon iceux langages... Sur la porte était écrit en grosses lettres antiques ce que s'en suit : Ci n'entrez pas, hypocrites, bigots, Vieux matagots marmiteux, boursouflés, Torcous, badauds, plus que n'étaient les Goths, Ni Ostrogoths, précurseurs des magots ; Hères, cagots, cafards empantouflés, Gueux mitouflés, frapparts écorniflés. Beffés, enflés, fagoteurs de tabus, Tirez ailleurs pour vendre vos abus. Toute leur vie était employée, non par lois, statuts ou règles, mais selon leur vouloir et franc arbitre. Se levaient du lit quand bon leur semblait, buvaient, mangeaient, travaillaient, dormaient quand le désir leur venait. Nul ne les éveillait, nul ne les parforçait ni à boire, ni à manger, ni à faire autre chose quelconque. Ainsi l'avait établi Gargantua. En leur règle n'était que cette phrase : Fais ce que voudras. parce que gens libères, bien nés, bien instruits, conversant en compagnies honnêtes, ont par nature un instinct et aiguillon qui toujours les pousse à faits vertueux et retire de vice, lequel ils nommaient honneur. Par cette liberté, entrèrent en louable émulation de faire tous ce qu'à un seul voyaient plaire. Si quelqu'un ou quelqu'une disait : buvons, tous buvaient. Si disait : jouons, tous jouaient. Si c'était pour voler, ou chasser, les dames, montées sur belles haquenées, avec leur palefroi gorrier, sur le poing mignonnement engantelé portaient chacune ou un épervier, ou un laneret, ou un émerillon : les hommes portaient les autres oiseaux. Tant noblement étaient appris, qu'il n'était entre eux celui ni celle qui ne sût lire, écrire, chanter, jouer d'instruments harmonieux, parler de cinq à six langages, et en iceux composer, tant en carme qu'en oraison solue. Jamais ne furent vus chevaliers tant preux, tant galants, tant dextres à pied et à cheval, plus verts, mieux remuants, mieux maniant tous bâtons que là étaient. Jamais ne furent vues dames tant propres, tant mignonnes, moins fâcheuses, plus doctes à la main, à l'aiguille, à tout acte mulièbre honnête et libre, que là étaient.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "François Rabelais, Gargantua, (Thélème ou le monde à l'envers)" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :