Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Diderot, Le Neveu de Rameau - Mais vous vous seriez échappé en éclats de rire à la manière...

Extrait étudié : Diderot, Le Neveu de Rameau - Mais vous vous seriez échappé en éclats de rire à la manière... Mais vous vous seriez échappé en éclats de rire à la manière dont il contrefaisait les différents instruments. Avec des joues renflées et bouffies, et un son rauque et sombre, il rendait les cors et les bassons; il prenait un son éclatant et nasillard pour les hautbois; précipitant sa voix avec une rapidité incroyable pour les instruments à corde dont il cherchait les sons les plus approchés; il sifflait les petites flûtes, il recoulait les traversières, criant, chantant, se démenant comme un forcené; faisant lui seul, les danseurs, les danseuses, les chanteurs, les chanteuses, tout un orchestre, tout un théâtre lyrique, et se divisant en vingt rôles divers, courant, s'arrêtant, avec l'air d'un énergumène, étincelant des yeux, écumant de la bouche. Il faisait une chaleur à périr; et la sueur qui suivait les plis de son front et la longueur de ses joues, se mêlait à la poudre de ses cheveux, ruisselait, et sillonnait le haut de son habit. Que ne lui vis-je pas faire? Il pleurait, il riait, il soupirait il regardait, ou attendri, ou tranquille, ou furieux; c'était une femme qui se pâme de douleur; c'était un malheureux livré à tout son désespoir; un temple qui s'élève; des oiseaux qui se taisent au soleil couchant; des eaux ou qui murmurent dans un lieu solitaire et frais, ou qui descendent en torrent du haut des montagnes; un orage; une tempête, la plainte de ceux qui vont périr, mêlée au sifflement des vents, au fracas du tonnerre; c'était la nuit, avec ses ténèbres; c'était l'ombre et le silence, car le silence même se peint par des sons. Sa tête était tout à fait perdue. Épuisée de fatigue, tel qu'un homme qui sort d'un profond sommeil ou d'une longue distraction; il resta immobile, stupide, étonné.
Extrait du commentaires :

Le 24 juillet 1749, la Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient vaut à Diderot d’être emprisonné au donjon de Vincennes. Le 8 octobre 1773, il arrive à Saint-Pétersbourg, où il a été convié par l’impératrice Catherine II. Entre le temps passé dans une cellule à Vincennes et celui passé dans les palais de Saint-Pétersbourg, Diderot a tout appris, a tout risqué, a tout écrit. Sa vie n’est que labeur. Le 16 octobre 1747, il est chargé avec d’AlembertF167C de la direction de l’EncyclopédieS10. Jusqu’en janvier 1756 il ne cessera, pour cette somme qui bouleverse les certitudes du siècle, de combattre et d’écrire. Ce qui ne l’empêche pas de publier, sans nom d’auteur, Les Bijoux indiscrets en 1748, roman libertin. D’écrire des mémoires sur différents sujets de mathématiques, de rédiger L’Oiseau blanc, conte bleu. De publier la Lettre sur les aveugles, une autre sur les sourds et les muets en 1751. De participer à une polémique, de devenir père en 1753, d’entamer en 1755 une relation avec Sophie VollandF175E, à laquelle il ne cesse plus d’écrire, de publier la même année L’Histoire et le secret de la peinture en cire, de devenir auteur dramatique avec Le Fils naturel ou les Epreuves de la vertu en février 1757… Pour n’avoir plus la charge de l’EncyclopédieS10, il continue d’écrire et d’écrire encore. Entre 1759 et 1781 il donne des Salons pour la Correspondance littéraire de GrimmF183D. Il écrit La Religieuse en 1760. Il ébauche Le Neveu de Rameau entre 1762 et 1764. Il écrit un Essai sur la peinture. En 1769 il achève Le Rêve de d’Alembert et continue d’écrire pour le théâtre… Diderot écrit. Il passe d’un sujet à l’autre. Que ses manuscrits soient publiés ou ne le soient pas (Le Neveu de Rameau ou Jacques le Fataliste, entre autres, ne sont publiés qu’après sa mort) lui importe peu. Diderot ne cesse de dialoguer avec ses idées, ses enthousiasmes, ses certitudes. Et toute son œuvre, comme les digressions de ses romans ou de ses conversations, ne cesse, pour reprendre l’expression du dramaturge et poète allemand Schiller de mettre “ l’esprit en branle ”

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Diderot, Le Neveu de Rameau - Mais vous vous seriez échappé en éclats de rire à la manière..." a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :