Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Denis Diderot, Le Neveu de Rameau

Extrait étudié : Denis Diderot, Le Neveu de Rameau MOI.-- Le plaisir est toujours une affaire pour eux, et jamais un besoin. LUI.-- Tant mieux, le besoin est toujours une peine MOI.-- Ils usent tout. Leur âme s'hébète. L'ennui s'en empare. Celui qui leur ôterait la vie, au milieu de leur abondance accablante, les servirait. C'est qu'ils ne connaissent du bonheur que la partie qui s'émousse le plus vite. le ne méprise pas les plaisirs des sens. l'ai un palais aussi, et il est flatté d'un mets délicat, ou d'un vin délicieux. l'ai un coeur et des yeux ; et j'aime à voir une jolie femme. J'aime à sentir sous ma main la fermeté et là rondeur de sa gorge ; à presser ses lèvres des miennes ; à puiser la volupté dans ses regards, et à en expirer entre ses bras. Quelquefois avec mes amis, une partie de débauche, même un peu tumultueuse, ne me déplaît pas. Mais je ne vous dissimulerai pas, il m'est infiniment plus doux encore d'avoir secouru le malheureux, d'avoir terminé une affaire épineuse, donné un conseil salutaire, fait une lecture agréable ; une promenade avec un homme ou une femme chère à mon coeur ; passé quelques heures instructives avec mes enfants, écrit une bonne page, rempli les devoirs de mon état ; dit à celle que j'aime quelques choses tendres et douces qui amènent ses bras autour de mon col. Je connais telle action que je voudrais avoir faite pour tout ce que je possède. C'est un sublime ouvrage que _Mahomet_ ; j'aimerais mieux avoir réhabilité la mémoire des Calas. Un homme de ma connaissance s'était réfugié à Carthagène. C'était un cadet de famille, dans un pays où la coutume transfère tout le bien aux aînés. Là il apprend que son aîné, enfant gâté, après avoir dépouillé son père et sa mère, trop faciles, de tout ce qu'ils possédaient, les avait expulsés de leur château, et que les bons vieillards languissaient indigents, dans une petite ville de la province. Que fait alors ce cadet qui, traité durement par ses parents, était allé tenter la fortune au loin, il leur envoie des secours ; il se hâte d'arranger ses affaires. Il revient opulent. Il ramène son père et sa mère dans leur domicile. Il marie ses sœurs. Ah, mon cher Rameau ; cet homme regardait cet intervalle, comme le plus heureux de sa vie. C'est les larmes aux yeux qu'il m'en parlait : et moi, je sens en vous faisant ce récit, mon coeur se troubler de joie, et le plaisir me couper la parole. LUI.-- Vous êtes des êtres bien singuliers ! MOI.-- Vous êtes des êtres bien à plaindre, si vous n'imaginez pas qu'on s'est élevé au- dessus du sort, et qu'il est impossible d'être malheureux, à l'abri de deux belles actions, telles que celle-ci.
Extrait du commentaires :

HTML clipboard <!-- p.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; line-height:150%; font-size:11.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; margin-left:0cm; margin-right:0cm; margin-top:0cm} -->

Le Neveu de Rameau ou La Satire seconde : conversation philosophique imaginée et écrite par Denis Diderot qui n’a pas voulue publiée de son vivant.

Le sujet du roman porte sur les questions essentielles de l’existence : qu’est-ce que le Bien et le Mal ? Comment éduquer un enfant ? Quels sont les rapports de l’individu et de la société ? Ce roman porte également sur la création artistique et tente de répondre à la question : quelle est la fonction de l’art ?

À travers cette œuvre, Diderot avec une certaine férocité le milieu des financiers, des comédiennes, des écrivains mais aussi des dévots et de tous ceux qui ont tenté d’entraver la publication de l’Encyclopédie.

Ce roman tourne autour de la discussion de deux personnages principaux (que l’on retrouve dans l’extrait à étudier) :

- « Moi » : personnage qui exerce surtout le métier de philosophe, défenseur de la morale.

- « Lui » : neveu du célèbre musicien Rameau, parasite, doué pour la musique mais sans génie, cynique et amorale.

 

Dans l’extrait, les deux personnages discourent sur la notion de plaisir et de bonheur.

 

NB : lorsque « Moi » dit « pour eux », il désigne « les gens du monde ».

Denis Diderot, Le Neveu de Rameau Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Denis Diderot, Le Neveu de Rameau" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :