Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte V, scène 19.

Extrait étudié : Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte V, scène 19. TOUS LES ACTEURS PRÉCÉDENTS, LA COMTESSE sort de l'autre pavillon. FIGARO, s'essuyant les genoux avec son chapeau: Une petite journée comme celle-ci forme bien un ambassadeur! LE COMTE, à Suzanne: Ce billet fermé d'une épingle?... SUZANNE: C'est Madame qui l'avait dicté. LE COMTE: La réponse lui en est bien due. Il baise la main de la Comtesse. LA COMTESSE: Chacun aura ce qui lui appartient. Elle donne la bourse à Figaro et le diamant à Suzanne. SUZANNE, à Figaro: Encore une dot. FIGARO, frappant la bourse dans sa main: Et de trois. Celle-ci fut rude à arracher! SUZANNE: Comme notre mariage. GRIPPE-SOLEIL: Et la jarretière de la mariée, l'aurons-je? LA COMTESSE arrache le ruban qu'elle a tant gardé dans son sein, et le jette à terre: La jarretière? Elle était avec ses habits; la voilà. Les garçons de la noce veulent la ramasser. CHÉRUBIN, plus alerte, court la prendre et dit: Que celui qui la veut vienne me la disputer. LE COMTE, en riant, au page: Pour un Monsieur si chatouilleux, qu'avez-vous trouvé de gai à certain soufflet de tantôt? CHÉRUBIN recule en tirant à moitié son épée: A moi, mon colonel? FIGARO, avec une colère comique: C'est sur ma joue qu'il l'a reçu: voilà comme les grands font justice! LE COMTE, riant: C'est sur sa joue? Ah, ah, ah, qu'en dites-vous donc, ma chère Comtesse? LA COMTESSE, absorbée, revient à elle, et dit avec sensibilité: Ah! oui, cher Comte, et pour la vie, sans distraction, je vous le jure. LE COMTE, frappant sur l'épaule du juge: Et vous, don Brid'oison, votre avis maintenant? BRID'OISON: Su-ur tout ce que je vois, Monsieur le Comte?... Ma-a foi, pour moi, je-e ne sais que vous dire: voilà ma façon de penser. TOUS, ensemble: Bien jugé. FIGARO: J'étais pauvre, on me méprisait. J'ai montré quelque esprit, la haine est accourue. Une jolie femme et de la fortune... BARTHOLO, en riant: Les coeurs vont te revenir en foule. FIGARO: Est-il possible? BARTHOLO: Je les connais. FIGARO, saluant les spectateurs: Ma femme et mon bien mis à part, tous me feront honneur et plaisir

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte V, scène 19." a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :